L'ACCÈS À L'ÉGALITÉ EN EMPLOI

Les programmes d’accès à l’égalité permettent de contrer la discrimination en emploi. Ces programmes s’adressent aux organismes publics (municipaux, des réseaux de l’éducation, de la santé et des services sociaux et sociétés d’État), à certaines entreprises privées ainsi qu’à certains organismes gouvernementaux.

Ils ont été créés pour que les membres de groupes victimes de discrimination soient représentés équitablement au sein de leur personnel. Les groupes victimes de discrimination visés par les programmes sont :

Les collèges, en tant qu'organismes publics, ont l'obligation de se doter d'un programme d'accès à l'égalité en emploi et de dresser un portrait de leur effectif pour les différents groupes assujettis par la Loi. Ils ont la tâche de s'afficher comme modèle dans la lutte contre la discrimination au travail et sont déjà perçus comme des agents de changement dans la progression de ces programmes.

Ainsi chaque collège a élaboré son programme d'accès à l'égalité en emploi, programme qui consiste à une analyse de ses effectifs, à l'identification de la sous-représentation des groupes visés par regroupement de types d'emplois, à l'élaboration de mesures d'égalité de chances et de soutien dont la détermination de mesures de redressement et d'un taux de nomination préférentiel lors de l'embauche et la promotion, à l'établissement d'un échéancier d'implantation, à une étape de consultation et d'information auprès de son personnel et de ses représentants et à l'identification de l'autorité responsable de sa mise en œuvre.

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse a été chargée de veiller à l'application de la loi et de soutenir les collèges dans la réalisation de leur programme d'accès d'égalité en emploi.